Teambuildings, Coachings, Formations

    5 signes qui montrent que votre équipe a besoin d’un team-building

     

    Depuis plus de 6 ans, j’ai eu la chance d’animer 43 Team-Buildings, pour des équipes très variées, avec à leur tête des directeurs / managers eux aussi très différents.

    Certains me sollicitent en ayant une idée claire sur ce dont leur équipe a besoin. D’autres ont plus de difficultés à identifier comment renforcer la cohésion au sein de leur équipe. J’ai pu constater qu’il n’était pas toujours simple de détecter les éléments qui mènent à mettre en place un team-building au sein de son équipe, aussi j’avais envie de partager avec vous ces quelques clés !

    Voici les 5 signes qui indiquent qu’il est temps de ressouder les liens au sein de l’équipe:

     

    1. L’équipe a bien changé depuis moins d’un an

    De nouveaux éléments ont intégrés l’équipe ? Le manager ou les managers intermédiaires ont récemment changés ? L’équipe a récemment été constituée ? Apprendre à se connaître et s’accorder sur un fonctionnement d’équipe ensemble peut faire gagner un temps précieux.

    1. La motivation des troupes est en baisse.

    Vous sentez moins d’énergie dans l’équipe ?  Les personnes sont moins positives, moins investies, moins prêtes à se dépasser pour leurs objectifs ? Il est temps de rebooster les troupes. Il s’agit peut-être de quelque chose de passager, ou peut-être de quelque chose de profond. Si la motivation baisse, il faut agir le plus vite possible.

    1. Il existe des tensions au sein de l’équipe.

    De ce que j’ai constaté, c’est assez fréquent. 2 personnes (ou plus) sont en conflit au sein de l’équipe et cela affecte non seulement leur travail mais plus globalement celui de l’équipe toute entière et parfois même au-delà.  Un exercice de team-building peut permettre de mettre les choses à plat, de mieux comprendre d’où viennent les tensions et d’apaiser la situation pour le bien de tous.

    1. La pression du business est forte.

    Soit parce que l’entreprise est dans une situation délicate, soit parce qu’il faut atteindre des objectifs  très ambitieux. Fédérer l’équipe est nécessaire pour rester centrés sur les objectifs et mieux résister à la pression.

    1. L’équipe a bien travaillé !

    Et oui, n’oublions pas de capitaliser sur l’existant. Tout va bien dans l’équipe ? Elle est motivée, elle s’est investie ?  Tant mieux, mais il faut que cela dure !  Rien de mieux que de capitaliser sur les points forts et renforcer les liens.

    Certains de ces éléments vous semblent familiers ? Que vous soyez directeur, manager ou collaborateur, il est peut-être temps de suggérer un team-building.

    Alors concrètement, qu’est ce qu’un team-building ?

    On peut sommairement définir cet exercice comme un temps accordé à l’équipe en dehors du cadre, permettant de prendre du recul sur la manière de fonctionner du groupe, sur ses forces, ses faiblesses. Il ne s’agit pas de parler du business en lui-même mais plutôt de donner à chacun des outils et des clés pour mieux capitaliser sur l’acquis, de trouver des pistes pour résoudre les problématiques.  Chacun prend conscience de l’équipe comme d’une unité à part entière et repart dans une dynamique (de groupe) très positive.

    Le team-building doit se dérouler si possible en dehors de l’entreprise (pour éviter d’être rattrapé par le quotidien), et sa durée est d’une demi-journée à deux jours.

    Les erreurs qui font « rater » le teambuilding :

    • Le point « business » ou le « tour de table » où chacun parle de son activité, qui plombe l’ambiance
    • Les activités trop individuelles (karting, dégustation de vin..)
    • Les activités trop compétitives (paint ball, chasses aux trésors en sous-équipes…) qui renforcent les individualités mais pas l’équipe.
    • Ne pas faire intervenir un professionnel est risqué : un coach apporte non seulement ses expériences mais sait aussi prendre la « température » de l’équipe et adapter le contenu en fonction de ce qui se vit pendant le séminaire. Un professionnel aidera à définir le cadre, à alterner exercices de cohésion et exercices de réflexion, à instaurer une atmosphère d’écoute bienveillante, de remise en question positive de la part de chacun. Choisissez quelqu’un en qui vous avez confiance !

    Nous avons tous besoin de sentir que nous appartenons à une équipe (c’est le niveau 3 de la pyramide de Maslow).  Chaque collaborateur contenté sur ce thème sera un collaborateur heureux qui se dépassera pour le groupe et atteindra les objectifs de l’entreprise !

    Leïla Bernet – Coach et Formatrice chez Articoach